Make your own free website on Tripod.com

Meine Seiten

Etwas zum lesen

Meine Seiten
Etwas zum lesen
Ihre Anregungen für mich
Etwas zum Essen
Mond Kalender
Kalendarium

1.             - J'ai roulé dans une rue, droit,

                - Percée par l'or du soleil du soir,

                - Discutant gai avec l'âme, soi,

                - A gauche par là, vu trois être.

                - Elle a toute de suit : jamais, contraire,

                - Elle a toute de suit : ma donner, l'amour.

2.             - Dans son milieu, a été-elle, me regardant,

                - Elle, qui a mon coeur, a perce, et gagnée,

                - Ses yeux, reflètent le rayonne du soleil,

                - Ma signer un salut, d'un charme, grâce et confiance.

                - Elle a toutes de suit : jamais, contraire,

                - Elle a toutes de suit : ma donner, l'amour.

3.             - Au, ce salut, destiner qu'a moi,

                - A moi tout seul, comme me souci, languis, de désir,

                - Ma vue entière, devenir propre a elle, total,

                - Mais rien ne plus, de dire à moi, ces propos, possède.

                - Elle a toutes de suit : jamais, contraire,

                - Elle a toutes de suit : ma donner, l'amour.

4.             - Sentir, combler de sentir mon âme pleurer,

                - Ta voix si douce, sortie d'une branche fleurie,

                - Flâner un mot, une nuit si calme,

                - Gémir, et chant des sentiments d'amour.

                - Elle a toutes de suit : jamais, contraire,

                - Elle a toutes de suit : ma donner, l'amour.

5.             - Peut je, moi, me représente dans cette foule,

                - Son puissant, vibrant, draper de secret,

                - Que monotone et désir, jaillir de mon corps,

                - Pour tous, d'amouracher, s'incliner.

                - Elle a toutes de suit : jamais, contraire,

                - Elle a toutes de suit : ma donner, l'amour.

6.             - La nuit, elle dit, ne tourment pas,

                - Vie gaie, joue dans cette pièce sombre,

                - Dormant, somme, devenir un rêve,

                - Epongent douce, la larme, journée passée.

                - Elle a toutes de suit : jamais, contraire,

                - Elle a toutes de suit : ma donner, l'amour.

7.             - Te réveiller, seulement, par dolence,

                - Envie ton nectar, poser écumeux,

                - Guère toucher, son sombre ourlet,

                - Impatient, voir la journée claire.

                - Elle a toutes de suit : jamais, contraire,

                - Elle a toutes de suit : ma donner, l'amour.

8.             - Souvent, silence, voulue penser,

                - Regarde, admire, son vue m'a toucher,

                - Première, l'espérance a posé en moi,

                - Le coeur, à trouver, et fixer.

                - Elle a toute de suit : jamais, contraire,

                - Elle a toute de suit : ma donner, l'amour.

9.             - Aujourd'hui, seul, dans cette si grande salle,

                - Elle est, partie, qui vit dans tout le monde,

                - Laquelle, à ma manière, je me suis,

                - Elle, m'a choisie dans cette foule.

                - Elle a toute de suit : jamais, contraire,

                - Elle a toute de suit : ma donner, l'amour.

10.           - Lumière, bruyante, j'ai gardé le silence,

                - Que ce coeur, si malade par amour, détruit,

                - Toi étoile bénie, je puis le montrer,

                - Ton ombre fraîche, me réconfort.

                - Elle a toutes de suit : jamais, contraire,

                - Elle a toutes de suit : ma donner, l'amour.

 

                  ARNOLD

na.gif
jaguar.jpg


COPYRIGHT ©  BP 122, 37701 SPDC - CEDEX France